OS : Sanji x Luffy " LEMON"

 
Le sunny-go se trouvait en plein milieu de la mer de tous les périls, don équipage dormait paisiblement sauf notre indétrônable chapeau de paille. Il était accoudé à la rambarde qui menait à la tête de tigre, il fixait un point que seul lui pouvait voir. Plus la nuit avancer plus la température chuté, la peau du jeune garçon était froide, asséché, craquelé et bleutée par l'air environnent. Tout son corps tremblé mais il s'en fichait éperdument, tout ce qui attiré son attention c'était ce maudit point, qui se trouvait perpendiculairement à la mer. Sanji s'étant réveillé alla sur le pont fumer ces maudites clopes, qui allaient le tuer et qui bousiller ses poumons. Essayant de faire le moins possible de bruit il se dépêcha, il se mit quelque chose d'assez chaud pour protéger son corps, surtout ses muscles endoloris qui lui faisaient extrêmement mal.
N'oubliant pas de prendre les cigarettes qui se trouvaient sur la petite table de chevet, il contourna le litt d'Usopp et celui du bretteur du dimanche comme il le surnommait depuis quelque temps maintenant. De sa main gauche, il tourna la poignée de la porte qui l'amenait directement dans un grand couloir, qui était très sombre à cette heure de la nuit. Mais des bougies y étaient fixées, cela lui donna assez de lumière pour ne pas se prendre un mur en pleine poire. Luffy n'avait toujours pas bougé d'un seul millimètre, la porte qui mène vers l'intérieur s'ouvra sur Sanji avec une cigarette collé à sa bouche. De là où se trouvait le brun personne ne pouvait le voir, à moins qu'on n'aille à la proue du bateau.
Le cuistot allait partir vers son antre favori, la cuisine, mais un très léger bruit l'interpella et se retourna rapidement vers le bruit suspect, avec l'intention de mettre KO son adversaire mais se ravisa aussitôt en voyant son capitaine pleurer en silence.
 
-Luffy ? « Chuchota-t-il assez fort pour que celui-ci se retourne »
 
Ne voulant pas qu'on le voie dans cet état, il fonça directement à la vigie en bousculant le blond dans son passage. Le soi-disant blond se rattrapa au chandail de Luffy pour ne pas tomber et, de le retenir par la même occasion.
 
-Luffy ? « Dit-il en tirant une bouffée de nicotine »
 
-Quoi ?! « S'exprima-t-il d'une voix assez glaciale »
 
Cela déstabilisa Sanji qui lâcha le chandail, dont cela permit au capitaine de prendre la poudre d'escampette. Cinq petites secondes était passé avant qu'il ne se rende compte que le brun avait disparu de son champ de vision, bien sûr Luffy avait utilisé son fruit du démon pour arriver plus vite à la vigie, au moins il n'aura pas les mains sèches, rugueuses et pleines de crevasses créées par l'échelle en bois massif. Pendant ce temps, Sanji pesta contre lui-même :
 
-Je suis qu'un idiot !
 
Tout tant continuant de pester contre lui, il se dépêcha de monter cette grande et étroite échelle. Arrivant devant la porte de la vigie, le cuistot jeta par-dessus bord le reste de sa cigarette, en n'oubliant pas d'en rallumer une autre.
 
-Demain, j'ai intérêt à mettre de la crème hydratante. « Dit-il en regardant ses pauvres mains meurtri par le froid »
 
Il aspira un grand coup pour se redonner du courage. Il tourna doucement la poignée de la porte glacée, Luffy regardait le ciel étoilé quand le bruit d'une porte qu'on ouvrait arriva à ses oreilles, tournant son visage encore baigné de larmes vers la personne qui avait osé venir troubler le calme apparent. Le brun savait qui était la personne se trouvant derrière cette porte, ne voulant pas y croire alors il ne bougea pas son regard de glace envers celle-ci.
Après un énorme grincement assez strident parce que soit Franky avait oublié de mettre de la graisse sur les contres battants de la porte, soit c'est à cause de la fraîcheur de la nuit mélangée avec l'humidité que dégagea la mer. Alors il put enfin voir la silhouette de la personne, celui-ci s'avança en mesurant chacun de ses pas et s'arrêta à un bon mètre de son interlocuteur.
 
-Tu me veux quoi, encore ?! « Vociféra-t-il contre le blond »
 
-Qu'est-ce qui ne va pas ? « S'inquiéta le blondinet »
 
Le brun serra son poing droit et son corps se tendit à la question de son nakama, il ne devait pas flancher encore une fois devant lui, alors il serra très fort sa mâchoire pour ne pas tout lui déballer d'une traite. En prenant bien soin de prendre une assez grande bouffer d'oxygène, et de tout remettre à plat à l'intérieur de lui, il se lança en doutant de la froideur de sa voix :
 
-Tu me demande ce que j'ai ?
 
Pour toute réponse, il eut droit à un regard qui l'incitait à continuer, alors il ne s'en priva pas.
 
-Mes paroles risquent de te froisser, mais tu l'auras voulu. « S'expliqua-t-il »
 
-Il m'en faut beaucoup pour qu'on me froisse, dont tu peux continuer. « S'exprima le blond en tirant encore une fois sur la clope »
 
Il leva son regard du haut de son homologue et leurs yeux se croisèrent, et c'est à ce moment-là que le corps de Sanji se mit à trembler sous les yeux qui exprimaient une froideur extrême, même le fruit du démon de l'ancien haut-gradée de la marine ne lui ferais pas aussi peur. Le sourcil en vrille regretta aussitôt ses paroles, dont pas instinct de survie il recula d'un pas et cela n'échappa pas au chapeau de paille, qui leva un sourcil.
 
-Tu te rétractes ?
 
Ne pouvant répondre encore une fois, le cuistot fait un mouvement négatif de la tête. Quelque chose se brisa en lui dont il aimait protéger, chérir avec une telle passion et en un claquement de doigt, tout s'écroula comme un château de carte. Cette chose qui s'était brisé en lui c'était l'amour qui portait à l'homme qui lui avait promis « All Blue », et à force cet amour c'était vraiment transformé en un amour.... Comment d'écrire ça ? Il n'avait pas de mot pour le décrire mais en quelques mots, il était tombé amoureux de son capitaine.
 
Depuis quand ? Hum, depuis Enies Lobby. Bref !
 
Le supernova lui aussi avait été amoureux du coureur de jupon, cela remonte à la première fois qu'il l'a vu, il se sentait revivre, libre et pouvait enfin aimer son prochain. Mais des chanta vite à Enies Lobby quand il était près a sacrifié sa vie a la place de Robin. Alors il avait compris que son amour n'était pas réciproque et, laissa la flamme qui brûlait en lui disparaître petit à petit chaque jour depuis lors. Le plus pire pour lui c'est quand il a vu l'homme de sa vie se faire embrasser par son second, son c½ur avait explosé en milles morceaux, comme si on n'avait planté un poignard dans son c½ur. Il s'était promis de ne plus jamais tombé amoureux, mais cette flamme brûlait encore au fond de lui et sa le mettait mal à l'aise envers le blondinet.
Pourtant il avait tout essayé pour qu'il s'intéresse à lui, et avait même espéré un petite sourire venant de sa part, même un simple compliment et bien rien de tout cela c'est produit. Il avait même essayé de sauter dans l'eau mais la aussi rien, parce que tout l'équipage croyait qu'il s'amusait avec l'une de ses farces, alors il a baisé les bras et d'attendre que cette foutue douleur passe et qu'il oublie tout ça. Et c'est quand il se résout enfin à faire comme avant et que quelques larmes avaient coulé sur ses joues, et qu'il daigne enfin s'intéresse à lui ça le mettait HORS de lui.
 
-Tu as brisé mon c½ur, et quand, je me résous enfin à t'oublier tu te soucis enfin de moi avec ton « Qu'est-ce qui ne va pas ? ». J'ai tout fait pour que tu t'intéresse à moi mais rien, j'ai même arrêter de manger entre les repas pour te faire plaisir mais que dalle, ALORS FOU MOI LA PAIX.
 
Sanji comprit le changement de comportement de son capitaine, tout le monde avait cru que le brun était malade ou avait quelque chose de bien plus complexe. Et bien maintenant il le savait ce qui préoccuper le chapeau de paille, il n'arrêtait pas de répéter sans cesse dans sa tête :
 
-Comment je n'ai pas pu le remarquer plus tôt, pourquoi ? Pourquoi ?
 
Il se sentit coupable du comportement de son capitaine, son cerveau fonctionner aussi vite qu'il le pouvait, pour trouver une solution adéquate. Il n'en trouva pas une, mais il continua sur sa lancée pendant que son porteur écoutait Luffy des deux oreilles.
 
-Je suis désoler Luffy ! « Essaya-t-il de se faire pardonner »
 
- ...

-Luffy ? « S'exprima-t-il d'une toute petite voix »
 
-Tu te moque de moi, j'en n'ai rien à foutre de tes excuses à la noix. « Lui hurla-t-il dessus, en le regardant encore plus froidement qu'après »
 
Le love-Cook recula encore une fois par simple précaution mais il rencontra le mur, le capitaine prit son temps pour se lever de la banquette que Zoro avait expressément demandé à Franky de mettre. Il se rapprocha de son compatriote tel un animal traquant sa proie, le cuisinier ne pouvait pas voir l'expression qui abritait son capitaine parce que son chapeau de paille, lui cacha la vue de ses yeux. En arrivant devant celui-ci, il lui chuchota contre son oreille droite :
 
-Veux-tu te faire pardonner ?

-Oui ! « Lui répond-t-il sur la même intonation »
 
-Dit-moi ce que tu ressens la tout de suite ?
 
Ne pouvant répondre dans un premier temps, tous ces sens étaient en alerte et n'en parlons pas de ses sentiments. Alors il lui répondit ce que son corps, son corps, son âme désirait le plus à se moment précis même si son cerveau n'était pas d'accord.
 
-Je t'aime, je t'aime, je t'aime, JE T'AIME ÉNORMÉMENT. «  Dit-il en augmentant la voix »
 
Un silence de plomb plana dans la vigie, enfin pas tout à fait vu le boucan que faisaient les jambes de Sanji. Ne pouvant plus attendre celles-ci le lâcha et il s'écroula comme une merde sur le sol gelée de la vigie, par réflexe ses bras s'accrochèrent au haut de Luffy qui le regarder sans bouger le petit doigt. Puis d'un coup le rire cristallin du supernova résonna dans la pièce, la jambe noire le regardait avec étonnement, ne comprenant pas cette réaction venant de lui.
 
Était-il bipolaire ? Non !
 
Le brun enleva les mains qui agrippait son haut avec une telle douceur, et fit un pas en arrière avant de s'accroupir devant lui avec un énorme sourire qui lui déforma ses lèvres pulpeuses et gracieuses.
 
-Pourquoi as-tu rigoles ? Et se sourire ? « Le questionna-t-il après quelques secondes de réflexion »
 
-Tu en auras mis du temps, avant, que tu n'accepte tes sentiments envers moi.

-Attends !

-Hum ?!

-C'était de la comédie depuis tout à l'heure ?

-Bien sur, sauf ...

-Sauf que ...
 
Il ne lui laissa pas le temps de terminé sa phrase, qu'il avait déjà collé ses lèvres sur les siennes. Un peu surpris de se qu'il venait de faire, Sanji entrouvrit ses lèvres et Luffy en profita pour glisser sa langue pour taquiner, caresser celle de son futur amant. Sans suivie une danse frénétique ou le brun passa ses bras autour du cou de son homologue, pendant que le soi-disant amant porta une de ses mains sur la hanche gauche pour le rapprocher de lui, et le forcer à s'asseoir sur lui. L'autre main vient glisser sous le chandail du futur roi des pirates en retraçant chaque parcelle du ventre qu(il pouvait atteindre, en passant sa main sur le flanc droit, Luffy gémit en rompant le baisé. Le blond le nota dans un coin de sa tête.
 
-Tu es très sensible, sur cette partie du corps ! « S'exclama-t-il d'un ton suave et ravageur, avec quelque note de taquin dans la voix »
 
-Très ! « Dit-il à quelques millimètres des lèvres de Sanji »
 
Un sourire en coin vient déformer sa bouche en continuant son exploration du torse de Luffy, pendant que celui-ci ferma les yeux sous les caresses que lui procuraient les multiples sensations.Quand soudain il les ré-ouvrit parce qu'une main baladeuse était venu cajoler, taquiner, torturer les petits bouts de chair durci par le plaisir. Une autre partie c'était aussi réveiller, par l'excitation qui coulait dans chaque veines du corps. Le sourcil en vrille eut la même réaction que son capitaine mais beaucoup plus rapidement, ayant déjà marre il l'allongea sur le parquet froid avec une douceur inégale.
Il le ré-embrassa pour l'occasion puis dévie vers l'omoplate en n'oubliant pas d'enlever le chandail, qui commençait à gêner. Ne si entendant pas la foudre éclata jusqu'à côté du Sunny-go, les faisant sursauter et rigoler par la même occasion. Le corps du plus jeune était en feu, et cela contrasta avec la froideur du sol.
Les mains du brun se posèrent délicatement sur le visage du blond pour lui indiquer que c'était à lui maintenant, il les descendit vers le haut du plus vieux en prenant bien soin de faire durer le plaisir.
Leurs yeux se croisèrent et chacun pouvait lire l'excitation qui habitait l'autre, le cuistot se rapprocha du futur roi des pirates mais leur partie intime se toucha et un long gémissement sorti de la bouche de Luffy, pendant qu'un râle d pur plaisir sorti de celle de jambe noire. Ne tenant plus les deux amants se déshabillèrent l'un l'autre en n'oubliant pas d'effleurer, toucher la peau de l'autre, le brun renversa le blondinet sur son coté gauche et se mit à califourchon sur lui.
Il sentit contre ses fesses l'imposante verge de son compagnon, ce qui lui provoqua une monter de chaleur dans son bas-ventre et une partie bien particulière le rappela à l'ordre. Sanji lui présenta trois doigts qui prit précaution de bien humidifier, il les retira pour ensuite se diriger vers l'arrête des fesses, il vient titiller l'anneau de chair encore vierge du chapeau de paille. Il enserra le premier doigt, puis le second qui arracha une petite grimace d'inconfort à l'homme sous lui. Il les fit bouger, puis des mouvements de ciseaux et y rajouta le troisième doigt qui le fit crier de douleur.
Le plus jeune se sentit comme si on lui ouvrait les entrailles, qu'est-ce que ça lui ferait si l'imposante vierge de Sanji entra en lui et bien il se sentirait déchiré de l'intérieur. Quelques larmes prirent possession du joli visage de l'adolescent, le sourcil en vrille lui chuchota quelques mots doux contre son oreille et pour faire passer plus vite la douleur, il prit entre ses doigts la verge gonflée de sang et entame de très léger va et vient. Une minute après Luffy lâcha des sons très sexy aux oreilles du blond, une partie que le blond avait oubliée se réveilla et lui provoqua une violente douleur, donc il renversa le brun en n'oubliant pas d'enlever ces doigts de l'antre chaude.
Il mit les jambes de son amour sur ses épaules et présenta son impressionnante engin à l'entrer de chair encore inexplorée, il s'enfonça petit à petit en réitérant plusieurs fois. Ces yeux fixèrent chaque mouvement du visage de Luffy sous lui, pour ne pas oublier chaque trait qui tirer son visage d'ange, ensuite il ressortit pour re rentrer une dernière fois.
 
- Mon dieu Luffy, tu es si chaud ... si étroit. « Éluda le cuisinier »
 
Après être entièrement entré en lui, il attendit que le brun s'habitue à sa présence. Il puisait dans toute c'est ressource pour ne pas le prendre violemment, alors quand il sentit l'homme sous lui donner un coup de bassin, ce fut pour lui une énorme délivrance. Le cuisinier entama un lent et profond va et vient, puis augmenta la cadence de ses coups de reins en allant plus profondément que le précédent.
Le futur roi des pirates se cambra quand une partie très sensible fut toucher, il vit des millions d'étoiles ce qui lui provoqua aussi une courte électrisation qui parcourut chaque millimètres de peau, d'organes, et cellules vivantes du corps de Luffy. Les deux amants étaient au bord du précipice du plaisir pur. Quelques coups suffirent pour les y envoyer directement, ils avaient joui en concert, Sanji tomba sur le corps en sueur et couvert de semence de son amant qui lui l'avait enlacé pour prolonger leur moment intime.
Ils étaient bien dans leur cocon quand un bruit de canon résonna dans le silence d la nuit, alors ils se rhabillèrent très vite pour combattre leurs ennemis. Avant de sortir de la vigie le pirate embrassa une dernière fois le blondinet sur la joue, qui lui était entrain de s'allumer une cigarette.
 
-Je t'aime Sanji. «  S'exprima-t-il tout joyeux et amoureux »
 
-Je t'aime aussi mon c½ur. « Lui répond-t-il en l'embrassant sur le front »
 
Luffy sourit encore plus qu'avant en ouvrant la porte, tout les deux partirent rejoindre le reste de l'équipage qui combattait déjà leurs ennemis.

Tags : Sanji le cuisto - Monkey D. Luffy ♥ - Equipage du Chapeau de Paille. - OS

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.196.182.102) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse