Chapitre 5 /Fic 2 : La promesse

-Je vois que tu as gardé les dessins que je tes fais ?

Garp regarda les dessins qu'il avait accroché sur l'un des murs de la pièce, quelque flash back remonta dans sa mémoire et un sourire élargie ses lèvres.
 
-Oui ! C'est l'un des trésors dont je ne veux pas oublier, ils me permettent de retrouver le sourire. Et, je veux faire voir le talent de ma petite fille. « Déclara Garp »
 
Galatée se remémora le premier dessin qu'elle avait fait pour son grand-père, il était très occuper se jour là mais il avait prit dix minutes de son temps de travaille rien que pour sa petite-fille. Elle l'avait fait parce qu'il avait un énorme contrat avec l'uns des numéros un mondial, la jeune fille était stresser de donner son dessin mais la Monkey D allait remonter le moral de son grand-père. Garp le prit avec le sourire en voyant la timidité de sa belle petite-fille, bien sur le dessin ne ressembler à rien mais il en avait rien à faire.
 
-C'est grâce à ton premier dessin, que j'ai eu le contrat. « Fit Garp »
 
-Oui ! Cela grâce à toi Galatée, c'est son petit porte bonheur. A chaque fois qu'on n'a un gros contrat, il n'a cas penser à ton dessin ou à faire une petite prière devant celui-ci pour qu'on est le contrat. « Rajouta le vice-directeur Sengoku »
 
-Vrai ! « Acquiesça le directeur »
 
Le c½ur de la jeune fille s'accéléra de bonheur, elle rayonnait de bonheur aux paroles des deux hommes, mais son ventre la rappela à l'ordre en gargouillant. Tout le monde se mit à rigoler pendant que la bleutée rougissant de honte, bientôt  suivi par les autres grognements de ventre des garçons. Là, ce fut autour de la jeune fille de rigoler.
 
-EH !! « Sermonnèrent les quatre hommes »
 
Elle se reprit, seul leur ventre ne se tue pas alors pour arrêter le blanc qui s'était installer dans le bureau. La bleutée trouva un sujet de discussion :
 
-Tu n'aurais pas fait un changement ?

-Si. Est-ce que tu aimes ? « Demanda Garp »
 
La jeune fille continua l'exploration du bureau, elle se dirigea vers son grand-père avec le sourire. Deux bras entoure le cou du plus vieux Monkey D, la tête de Galatée vient contre celle de son grand-père pendant que les mains de celui-ci se pose sur les bras frêle, mais bien musclé de sa petite fille.
 
-J'aime beaucoup Ji-chan, est-ce qu'on pourrait aller manger. Au sinon tout le monde va être en retard, sue le planning. « Fit Galatée »
 
-On n'y va. « Éluda le PDG »
 
Galatée se sépara de son grand-père, tout en se dirigeant vers la porte du bureau. Les autres la suivirent jusqu'à l'ascenseur, l'étage était déjà vide enfin pas si vide que ça vu les femmes de ménage, qui s'affaire à faire leur boulot.
 
Les grandes portes en acier s'ouvrirent, ou ils s'y engouffrent, Dragon appuya sur le bouton « 0 » du rez-de-chaussée. Quelques secondes après les portes se ré-ouvrit sur le grand-hall, Galatée était un peu en retrait parce qu'ils n'arrêtaient pas de parler de futur contrat et tout se qui concerne l'entreprise familiale. Leurs jambes les guidèrent vers le très grand réfectoire, ou de plus de trois cents personnes peuvent y manger d'après Borsalino. Bonjour le mal de tête, les migraines, comment font-ils pour s'entendre la dedans ? Aucune idée !
 
La Monkey D pouvait entendre le boucan du réfectoire, un mal de crâne commence à pointer le bout de son nez. Ils s'installèrent dans la file d'attente, cela était accompagné par de la musique qui sortait du plafond par des hauts parleurs. Elle se mit à chanter à voix basse, mais assez fort pour que les personnes autour d'elle l'entende parfaitement. Ces personnes avaient le sourire, après avoir terminé de chantonner un homme grand et maigre l'interpella :
 
-Excusez-moi mademoiselle ?

-Oui ? « Dit Galatée en se retournant vers le bonhomme »
 
-Vous avez une très belle voix. « Félicita l'homme »
 
-Merci ! « Lui répondit Galatée »
 
Sakazuki se retourne vers l'homme et lui lança un regard très glacial, qui refroidit l'homme sur place. Il prit Galatée par son bras gauche pour bien faire comprendre qu'elle n'était pas disponible, les deux hommes derrière eux reculèrent vivement ne croyant pas leurs yeux. Les chuchotements allé de bon train, ensuite, il n'en avait rien à faire mais personne ne touche à sa petite s½ur chérie. Les rumeurs allé plus vite que le travail, d'ici deux heures tout l'immeuble serait au courant.
 
Sakazuki en rigole d'avance, il se demande quelle idiotie aller se répandre encore. Dix minutes plus tard se fut leur tout, la bleutée entra et regarda autour d'elle. Trois grande table se présenté devant elle, la première il y avait l'apéritif puis suivit l'entrer et en dernière position vient les desserts.
 
Deux à trois personnes s'occuper d'une table, donc sept personnes en tout. La Monkey D suivit le mouvement en prenant se qu'elle aimait le plus, toutes les personnes qui se trouvaient derrière les tables saluèrent les quatre plus hauts-gradées de l'administration.
 
-Bonne appétit messieurs. « Disent les sept personnes »
 
-Merci à vous aussi. « Répondirent les quatre hauts-gradées »
 
-Merci !

Le petit groupe se dirige maintenant vers une table qui leur était attribué, cette table était un peu à l'écart des autres.
 
-Pourquoi est-elle à l'écart ? « Questionna la jeune fille »
 
-Comme ça on s'entend mieux, que si on était dans le cafard à homme. Au moins on peut parler plus sereinement, aussi. « Argumenta Dragon »
 
-Oui, c'est vraiment mieux. « Acquiesça la fille
 
Ils s'installèrent comme à leurs habitudes, la jeune fille s'assis à coté de Sengoku qui était toujours torse nus.
 
-Je suis heureux que tu puisses venir manger avec nous, Galatée. Tu peux revenir  quand tu le souhaite, ma porte restera toujours ouverte. « Ajouta Garp en commençant à manger de la charcuterie »
 
-D'accord ! J'essaierais de venir te voir le plus possible pendant mes huit mois de vacances, pourquoi y a-t-il d'autres personnes à cette table ?

-Ce sont les responsables de chaque secteurs d'activités dans l'entreprise, il y a en n'a exactement 55. « Répondit Akainu »
 
-Autant ! Enchantée alors, je me présente je m'appelle Monkey D Galatée. « Cria un peu la jeune fille, pour que l'on l'entende »
 
Tout le monde la regarda dans le silence, la concernée se sentait de plus en plus mal à l'aise. Heureusement que quelqu'un coupa le silence, cela permit à tout le monde de se concentré sur cette personne.
 
-Ta petite fille ? « Redemanda une femme à la table »
 
-Oui ! « Confirma le plus vieux »
 
-Donc la fille du directeur Dragon, et la jeune s½ur du vice-directeur Sakazuki. « Rajouta un homme »
 
- Quel déduction Sherlock Holmes. « Vociféra Dragon »
 
Il eût un moment de flottaison puis les discussions reprirent de plus belle, Sakazuki et Galatée les regardaient tout en mangeant leurs assiettes.
 
-Galatée ? « Appela son frère »
 
Celle-ci leva ses yeux chocolat du plateau vers son frère, et l'invita à continuer.
 
-J'aimerais te parlé en privée, si cela est possible avant que tu ne partes avec Ji-chan et Sengoku. « Confia celui-ci »
 
-Bien sur grand-frère. « Répondit-elle à son frère »
 
Ils terminèrent leur repas, les deux Monkey D se levèrent pour déposer leur plateau repas mais la jeune fille se stoppa en entendant le directeur l'appeler. Akainu déposa le sien, puis continua son chemin jusqu'à l'attendre devant la porte du réfectoire.
 
-Galatée, ou vas-tu ?

-Onii-chan veut me parler en privée. « Prévient-elle son grand-père »
 
-Tu ne sais pas pourquoi ?

-Non !

-Nous partons dans dix minutes, pour aller voir tes deux autres frères. « Lui dit-il »
 
-Oui Ji-chan. « Fit la bleutée en posant son plateau repas »
 
Elle prit le même chemin que son grand frère, arrivé à coté de celui-ci, ils remontèrent au bureau de notre chien rouge. Galatée le suis dans le silence, après qu'il se soit bien assis sur sa chaise et que la jeune fille ferma la porte du bureau. Elle lui demanda, en se retournant vers l'homme impassible :
 
-Que voulais-tu me dire, de si important ?

Il resta un moment sans qu'il ne bouge un seul petit muscle, à par sa cage thoracique. Sa faisait une bonne dizaine de minutes qu'il regardait les feuilles devant lui, Galatée passa une main devant les yeux noirs de son frère. Le concerné sursauta un peu, des mots sortirent tout seul de sa bouche.
 
-Qui vas-tu voir ensuite ?

-Le plus proche de l'entreprise familiale.

-Donc Borsalino et Kuzan en dernier, mais je ne t'ai pas demandé de me suivre pour ça. « S'exclama le rouge »
 
Elle avait sentit dans sa voix, un mélange de stresse avec beaucoup d'appréhension. Les muscles de ses épaules étaient plus tendus que d'habitude, cela n'échappa pas à l'½il aguerrie de sa s½ur.
 
-Pourquoi es-tu si tendu Sakazuki ? « Questionna la bleutée »
 
-Je suis toujours tendu, mais plus que d'habitude je dois bien l'avouer. « S'exprima-t-il en fautif »
 
-Ne tourne pas autour du pot, et dit moi tout avant que je ne te fasse cracher le morceau. « Dit-elle sérieuse »
 
-J'aime toujours autant ta franchise, voila je voulais te dire que je ...

Il fut couper par son téléphone portable, il jura intérieurement d'avoir oublié de coupé don maudit téléphone portable ou de le mettre sur vibreur. Il le sortit de sa poche intérieure de sa veste rouge, la personne qui l'appeler était son humble grand père alors il décrocha sans plu d'enthousiasme.
 
-Oui grand-père ? « Répondit Sakazuki »
 
Galatée pouvait entendre la voix de son illustre grand père, Akainu avait la même portance et on pouvait voir que c'est deux là se ressembler beaucoup. Cela ne l'étonna pas mais elle voulait savoir se que son frère lui voulait, la patience de Garp dure pas très longtemps.
 
-Je la libère alors n'hurle pas dans le combiner du téléphone, je ne suis pas sourd. « Lui raccrocha-t-il  furieux »
 
Le vice directeur se dépêcha de mettre son téléphone sur silencieux, et de le jeter dans l'un des tiroirs à sa gauche.
 
-Merci grand-frère de lui avoir raccroché au nez, il va m'en faire baver pendant tout le trajet jusqu'à l'entreprise de Borsalino. « Déprima la jeune fille »
 
 Les prunelles d'un noir fixèrent le visage de la personne en face d'eux, se qu'il aurait à dire sera reporter ultérieurement.
 
-J'en suis navré. « Lâcha-t-il »
 
Un silence s'installa alors, juste après l'intervention de notre chien rouge. Le cerveau de la jeune fille avait été mis sur pause au excuse de son frère, cela devenait très rare que Sakazuki présente des excuses de la sorte. Depuis qu'il est rentré en tant que fils aîné de la famille Monkey D, il sait excusez qu'une dizaine de fois alors elle allait le marqué sur le calendrier de poche qui dort tranquillement dans sa chambre.
 
-Galatée ? « Fit Sakazuki en la secouant un peu »
 
-Oui, j'y vais. « Dit la concerné en se levant précipitamment du siège »
 
Malheureusement elle se cogna tellement fort le nez de l'homme en costard rouge, qu'il se mit à saigner du nez. Il prit vite un mouchoir, qu'il mit sur son nez.
 
-Ca va ? « S'inquiéta la s½ur »
 
-Oui ! Va vite rejoindre Garp, je m'occupe de mon nez. « Déclara l'homme en remplaçant son mouchoir remplis de sang »
 
-T'es sur ? « Redemanda-t-elle »
 
-Oui. « Lui hurla-t-il dessus »
 
Les derniers mots de son frère lui déchira le c½ur, ne voulant pas plus aggraver la situation don corps l'amena directement à son grand-père qui lui l'attendait de pied ferme depuis cinq bonne minutes maintenant.
 
-Te voila enfin que... Galatée ? « S'exprima-t-il devant la manque de réactivité de sa petite fille »
 
Dragon regarda la scène de loin avant de remonter vers le bureau de son fils, celui-ci avait pu arrêter son saignement de nez et commencer à lire le dossier qu'il avait expressément demandé plutôt. Quelqu'un frappa à la porte, Sakazuki souffla, partie ouvrir croyant que sa s½ur avait oublié quelque chose. Quand le Monkey D  ouvrit, il tomba nez à nez avec son père.
 
-Papa ? « S'exclama-t-il un peu déboussoler »
 
-Il faut qu'on n'est une discussion mon fils, avant que tu ne fasses n'importe quoi. « Dit Dragon en forçant le passage »
 
Sakazuki regarda dans le couloir et les bureaux alentours, puis referma la porte pour aller s'asseoir. Ceci fait, Dragon jaugea du regard son fils aîné
.
- Que veux-tu-me dire ? « S'empressa de demandé le chien rouge »
 
-Tu ne lui as rien dit, j'espère, parce que tu nous l'as promis il y a quatre ans. « Lui rafraîchit-il la mémoire de son fils »
 
Le vice-directeur baissa la tête à l'annonce du directeur, et se souvient parfaitement de se jour. Encore une fois le c½ur du concerné se brisa, mais il leur avait fait une promesse.
 
Flash Back.

-Sakazuki, qui y a-t-il ? « S'inquiéta Garp »
 
Le jeune garçon n'avait presque pas mangé depuis presque deux semaines, il avait perdu 2 kilos se qui à alerter le grand-père et le père du jeune garçon. Lui qui avait l'habitude de manger pour deux personnes, et bien là, il avait mangé très peu.
 
-Sakazuki ? « S'énerva le patriarche »
 
Le garçon de vingt cinq ans releva la tête comme si, pour dire à l'interlocuteur de se taire et d'aller voir ailleurs. Cela passa très mal aux yeux de Garp, alors il le prit et l'assit sur une chaise. Il dévisagea du visage son grand-père, ses yeux exprimer de la colère mélanger à de la haine.
 
-Que me veux-tu ? « Vociféra Akainu »
 
-Tu vas me dire se que tu as depuis deux semaines, bordel de merde !  « Répondit Garp »
 
-Papa, calme-toi. Ce n'est pas comme ça que tu risques d'avoir des réponses. « Déclara Dragon »
 
-Tu as une meilleure proposition, peut être ? « S'exprima-t-il en regardant toujours son petit fils »
 
-Oui ! Sakazuki ? « Dit le père »
 
Le garçon tourna son visage vers l'homme, il le regardait avec indifférence.
 
-Je sais se que tu as mon fils, alors exprime-toi en tant qu'homme. « Fit Dragon »
 
Garp fronça les sourcils mais laissa faire son fils, pendant que le destinataire de la phrase avait changé de visage. Il exprimait de la surprise mélangé à de la peur, il baissa la tête pour se donner du courage pour s'exprimer clairement.
 
-Je sais que je ne dois pas tomber amoureux de ma propre s½ur, cela est arriver comme ça. Quand je me suis rendu conte de mon amour pour elle, je me suis détesté et je me trouvé dégouttant. Chaque jour devenaient très difficile.  J'ai beau refouler mes sentiments, ils reviennent plus forts qu'avant. Je vais vous faire une promesse, mais si je l'oublie remettez moi dans le droit chemin avec cette promesse.

Dragon et Garp avaient eue une forte poussé de colère, quand le futur vice-directeur leur avait dit la vérité. Elle s'apaisa un peu quand ils leur avaient fait une promesse.
 
-Je ne montrerais jamais mes sentiments envers elle,  et je me marierais avec la jeune fille que vous m'avez présentée hier. « Marmonna le chien rouge »
 
-Nous serons aux aguets. « Disent les deux hommes »
 
Fin du Flash Back.

-Je ne lui ai rien dit. « Lui dit-il »
 
Il serra son téléphone portable, heureusement que le PDG avait appelé juste au bon moment. Au sinon, la promesse aurait été tombé à l'eau.
 
-Il faudra qu'elle soit va courant, ça va faire deux ans que tout le monde est au courant que je vais me marier avec Annabelle.

-C'est à toit de le lui dire, pas à nous de le faire même si on risque de le lui dire avant même que tu ne le lui dises. « Lâcha la père en regardant les mains de son fils »
 
Akainu soupira avant qu'Annabelle re-rentre de son stage dans une entreprise internationale à Washington.
 
-J'ai une semaine. « Chuchota-t-il à lui-même »
 
Son téléphone vibra, il l'ouvrit et lu le message de sa future femme. Il ne prit même pas la peine de répondre, il rangea son téléphone dans sa poche de son pantalon.
 
-C'est elle ? « Question Dragon »
 
-Oui ! « Lui répondit-il »
 
-Et ? «  Appuya Dragon »
 
-Rien !

-Tu ne fais pas d'effort pour elle.

-Je tiens ma promesse de me marié avec elle, mais je n'irais pas plus loin entre nous deux. « Trancha Sakazuki »
 
Ce qu'il ne savait pas, c'est quand rangeant son portable il avait accidentellement appelé sa s½ur. Maintenant elle savait tout.

Tags : fiction 2 - One Piece ♥

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.196.182.102) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Monkey-D-Sakura

    06/11/2016

    Traffinou wrote: "Ah un capharnaüm ? ^^
    Yup j'ai aimé, j'ai hâte de voir c qu'il va advenir de cette histoire avec Akainu *^*
    "

    Oui
    Je ne sais pas encore

  • Traffinou

    06/11/2016

    Ah un capharnaüm ? ^^
    Yup j'ai aimé, j'ai hâte de voir c qu'il va advenir de cette histoire avec Akainu *^*

  • Monkey-D-Sakura

    06/11/2016

    Traffinou wrote: ""penser à ton dessin ou à faire une petite prière devant celui-ci pour qu'on est le contrat."
    J'imagine trop Garp prier devant un dessin à bâtons d'enfant xD
    "Comme ça on s'entend mieux, que si on était dans le cafard à homme." C'est quoi ça ?
    Zut on n'a pas pu savoir c'que lui voulait Akainu u.u Son mariage peut-être ? En tout cas, trop tard xD Enfin ça pourrait être pire, au moins elle ne sait pas qu'il est amoureux d'elle u.u
    "

    Je voulais dire par là le bruit
    Oui mais j'espère que tu as aimée, se chapitre à cinq mois de retard

  • Traffinou

    06/11/2016

    "penser à ton dessin ou à faire une petite prière devant celui-ci pour qu'on est le contrat."
    J'imagine trop Garp prier devant un dessin à bâtons d'enfant xD
    "Comme ça on s'entend mieux, que si on était dans le cafard à homme." C'est quoi ça ?
    Zut on n'a pas pu savoir c'que lui voulait Akainu u.u Son mariage peut-être ? En tout cas, trop tard xD Enfin ça pourrait être pire, au moins elle ne sait pas qu'il est amoureux d'elle u.u

  • LuffyxAce-ASL-NaruHina

    06/11/2016

    De rien ma prune ^^

  • Monkey-D-Sakura

    06/11/2016

    LuffyxAce-ASL-NaruHina wrote: "J'aime beaucoup ^^"

    Merci mon caramel

  • LuffyxAce-ASL-NaruHina

    06/11/2016

    J'aime beaucoup ^^

Report abuse